Skip to main content

Trois façons de favoriser l’adoption de votre stratégie en matière de nuage

Même si les leaders de l’industrie des TI sont certains des avantages du service en nuage, les gestionnaires qui ne relèvent pas du domaine technique ont souvent besoin d’être convaincus. Voici quelques arguments gagnants pour accompagner la transition de votre entreprise au nuage.

Femme sur ordinateur portable devant les serveurs

Pour les leaders de l’industrie des TI, convaincre les intervenants qui ont une compréhension limitée des risques et exigences associés à la technologie d’entreprise fait partie intégrante du travail. D’après un sondage annuel des responsables des TI dans le monde, pour près de la moitié des entreprises, au moins 10 % des dépenses liées à la technologie sont contrôlées par des services externes. Les leaders en TI doivent souvent présenter l’argumentaire de rentabilité de ces technologies à des personnes plus prudentes qu’eux en raison de leur manque de connaissances en technologie ou de leur appréhension à l’égard du changement en général. Cela explique peut-être le grand écart qui existe entre les leaders du secteur numérique et les autres quand il s’agit d’investir dans les nouvelles technologies.

En ce qui concerne l’investissement dans les solutions mobiles, l’intelligence artificielle, l’apprentissage machine ou l’automatisation des processus de robotique, les leaders du secteur numérique ont démontré un taux d’adhésion plus élevé que ceux des secteurs non numériques. Cette différence était encore plus grande quand il s’agissait du nuage : 52 % des leaders du secteur numérique disent avoir fait un investissement considérable à ce chapitre, contre 29 % pour les autres intervenants.

Toutefois, même si l’investissement dans le nuage est en croissance, il demeure inférieur à celui observé en infrastructure traditionnelle. En fait, même si les décideurs en TI reconnaissent amplement les avantages du nuage, l’infonuagique continue d’être désignée comme première source de préoccupation liée au risque pour les gestionnaires s’occupant de risque, d’audit, de finance et de conformité.

Les leaders du secteur numérique sont plus susceptibles que les autres d’investir dans les technologies à tous les niveaux, et l’écart est souvent considérable. Plus de la moitié (52 %) d’entre eux ont investi dans le nuage par rapport à moins d’un tiers (29 %) pour les autres.

Sondage Harvey Nash/KPMG auprès des des chefs de l’information, 2018

Si vous éprouvez des difficultés à convaincre les intervenants de votre entreprise à passer au nuage, voici trois arguments pour vous aider.

1. Rentabilité

Pour convaincre les intervenants qui ne relèvent pas du domaine des TI de la rentabilité du nuage, il est important de bien comprendre comment vous arriverez à réduire les coûts. L’un des moyens consistera à passer des dépenses en capital aux dépenses d’exploitation. Dans le modèle de dépenses en capital, les entreprises investissent dans des actifs à prix fixe, notamment en achetant des serveurs et d’autres éléments équipement, et en en assurant la maintenance. Le coût est donc passé en charges au moyen du modèle de dépréciation, ce qui amortit les dépenses sur un certain nombre d’années. Les dépenses d’exploitation quant à elles sont des services dont les frais connexes peuvent être déduits du bilan pour l’exercice concerné. La nature évolutive du nuage peut occasionner une réduction supplémentaire de coûts parce que, contrairement à ce qui est possible avec l’infrastructure traditionnelle, vous pouvez, selon le modèle de déploiement qui vous convient, payer pour les ressources au fur et à mesure que vous les utilisez ou payer pour une réservation des ressources informatiques. Vous pouvez aussi réduire les coûts relatifs à la maintenance et au personnel, en fonction du volume des tâches que vous transférez à votre fournisseur de services en nuage.

2. Conformité

Selon une récente recherche menée par Rogers*, environ un tiers des entreprises affirment que les préoccupations liées à la conformité ont influencé leur stratégie en matière de service en nuage. Cependant, compte tenu de la variété de solutions en nuage offertes, la conformité à la réglementation ne devrait pas intimider autant. Même si les exigences de certaines industries concernant l’occupation partagée et la souveraineté des données sont strictes, les solutions de nuage privé (utilisateur unique) ou celles offertes par un fournisseur dont les centres de données sont situés exclusivement au Canada peuvent venir à bout de ces préoccupations.

3. Sécurité

Les préoccupations liées à la sécurité des données sont fréquemment désignées comme principal obstacle à l’adoption de l’infonuagique. Cependant, l’impression que le nuage est plus exposé aux failles et aux attaques que l’infrastructure traditionnelle n’est pas fondée. En fait, les fournisseurs de services en nuage sont susceptibles de mieux protéger vos données parce qu’ils ont recours à des mesures de sécurité ultramodernes dans leurs locaux, ce qui nécessite beaucoup de ressources et un haut niveau de spécialisation. Ce niveau de service à temps plein et de compétences spécialisées fait partie de ce que vous payez dans une solution en nuage, ce qui réduit en bonne partie vos charges en interne.

Pour convaincre les gestionnaires qui ne relèvent pas du domaine des TI d’effectuer un grand changement et de passer à une nouvelle technologie, vous devez comprendre les préoccupations et les idées fausses qui constituent souvent des obstacles à l’adoption. Toutefois, la réduction des coûts, la conformité et la sécurité sont quelques-uns des arguments que vous pouvez présenter pour réussir à convaincre les gestionnaires d’unités fonctionnelles à opter pour le nuage.