Skip to main content

Comment les technologies intelligentes améliorent l’eau des municipalités

Les progrès dans le domaine de la surveillance des infrastructures aident les services publics à exploiter les données en temps réel provenant des actifs à distance liés à l’approvisionnement en eau et aux eaux usées.

Une menace invisible réside sous les rues et les maisons canadiennes : des infrastructures hydrauliques vieillissantes.

Les communautés se densifient et ces infrastructures vieillissantes sont soumises à des conditions météorologiques extrêmes. Les municipalités font face à des défis croissants quant à leur capacité de se préparer et de répondre aux besoins. Les systèmes d’approvisionnement en eau propre et d’assainissement représentent une zone de risque en croissance et des coûts en hausse.

Les systèmes épurés exigent une vigilance accrue pour la surveillance et l’entretien des composantes, ce qui peut éprouver les budgets et les ressources en main-d’œuvre. De plus, les fuites d’eau non payante coûtent des centaines de millions de dollars chaque année et réduisent la pression de service pour les clients. En fait, une étude réalisée en 2020 par la région de York en Ontario a révélé que l’eau non payante représentait 16 % de toute la demande en eau en 20191. Un rapport publié à Calgary fait état d’un taux semblable de pertes d’eau en raison de fuites2.

Mais ce problème ne touche pas seulement les grandes villes. Le district régional d’Okanagan-Similkameen, en Colombie‑Britannique3, et Portugal Cove St Philip’s, à Terre‑Neuve‑et‑Labrador4, ont également désigné l’eau non payante comme un secteur préoccupant.

Les systèmes d’assainissement sont également en difficulté, car les pluies plus abondantes envoient de plus grandes quantités d’eau à travers les systèmes municipaux existants — menaçant d’inonder les propriétés tout en portant atteinte à l’environnement et à la confiance de la communauté.

À Winnipeg, un besoin d’investissement en capital de 1,8 milliard de dollars a été cerné pour des projets d’approvisionnement et d’assainissement d’ici 20295. Au Québec, les gouvernements fédéral et provincial se sont engagés à verser plus de 635 millions de dollars pour la mise à niveau des infrastructures hydrauliques.

Ces risques peuvent être gérés et atténués, mais les mises à niveau d’infrastructures exigent du temps et de la planification, sans oublier d’importants investissements en capital. Entre-temps, il y a aujourd’hui des occasions de surveiller les secteurs préoccupants et d’y répondre, tout en obtenant les données pertinentes pour cibler les efforts de renouvellement dans les secteurs qui en ont le plus besoin.

Déterminer les problèmes en amont

Le fait de cerner de façon proactive les sources de préoccupation potentielles avant qu’elles échouent est avantageux. Toutefois, le fait que les équipes effectuent des visites régulières pour des inspections physiques manuelles et de la collecte de données détourne ces ressources de vos autres projets.

Heureusement, les solutions technologiques permettent désormais de surveiller et de saisir les données en temps réel sur les infrastructures d’eau et d’eaux usées. En recueillant et en interprétant à distance des données provenant du terrain, les municipalités obtiennent l’information exacte, presque en temps réel, dont elles ont besoin pour une identification précoce, un processus décisionnel rapide et l’établissement des priorités en matière de ressources.

Petit format, grand potentiel

Des capteurs compacts, robustes (et étanches) peuvent maintenant être installés facilement dans tous les réseaux d’aqueducs et d’assainissement. Ils permettent de recueillir des données sur les niveaux des égouts, la pression des conduites, les réservoirs, les vannes de contrôle et les réservoirs d’alimentation. Connectés en toute sécurité aux réseaux de Rogers, les capteurs transmettent en temps quasi réel, fournissant des données traitées et visualisées sur des tableaux de bord intuitifs avec des alertes et des avis.

La capacité de surveiller activement les actifs sur le terrain transforme le mode de fonctionnement des services publics. Avec les renseignements appropriés, les municipalités peuvent utiliser leur personnel et leur budget plus efficacement, ce qui aide à réduire les dépenses et à prévenir des dommages coûteux.

Dans les réseaux de distribution d’eau, les solutions intelligentes de surveillance de l’eau vous permettent d’optimiser la mise sous pression et de réduire les fuites et les pertes d’eau non payante.

Pour les systèmes d’assainissement, vous pouvez surveiller le niveau des égouts pour prévenir les débordements, détecter les odeurs émises par les gaz corrosifs et gérer les événements critiques aux stations de relèvement comme des défaillances de pompes.

Confiance par la transparence

Les solutions intelligentes en matière d’eau offrent l’avantage supplémentaire d’architectures flexibles de données. Celles-ci vous aident non seulement à visualiser le tout dans un tableau de bord web, par exemple, mais également à utiliser un système d’acquisition et de contrôle de données pour une intégration facile avec des logiciels, des modèles, des analyses et des solutions de veille stratégique de tiers.

La surveillance à distance vous permet de détecter et de traiter rapidement les incidents afin de réduire au minimum les dommages matériels coûteux et les répercussions environnementales. De plus, l’analyse des tendances peut vous aider à établir de façon proactive les endroits où les prochains incidents sont susceptibles de se produire afin que vous puissiez établir vos priorités de travail. Enfin, il y a une occasion encore plus importante : grâce à la collecte de données à partir d’actifs sur le terrain éloignés, vous obtenez des renseignements qui informent les citoyens des efforts de conservation, des mises à niveau de systèmes d’aqueduc et de la résolution de problèmes de santé publique.

Améliorations visibles de la gestion de l’eau

Les services publics se trouvent dans une position difficile : leur réussite est en grande partie invisible. Ce n’est que lorsque les choses tournent mal qu’ils se font remarquer.

Pour rester à l’affût des défis opérationnels croissants et éviter les problèmes potentiels, les services publics doivent tirer parti de tout ce dont ils disposent afin d’accorder la priorité à la maintenance et au remplacement des systèmes. À mesure que la technologie évolue, il devient évident que les inspections visuelles et la collecte de données sur le terrain ont leurs limites, et que de nouvelles solutions existent maintenant pour surveiller l’état de l’infrastructure hydraulique en temps quasi réel.

Bâtir des communautés intelligentes

Rogers permet aux villes d’en faire plus avec moins. Grâce à l’accès à des partenaires de technologies de premier plan, au réseau de confiance le plus fiable au pays6 et à notre équipe d’experts attitrés dans les villes intelligentes, Rogers peut vous aider à optimiser l’infrastructure de la ville et l’efficacité opérationnelle. Nos solutions peuvent s’intégrer de façon transparente à vos systèmes actuels pour vous fournir des renseignements en temps réel afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées.

Explorer l’IdO

Communiquez avec votre représentant Rogers et consultez rogers.com/IdO pour en savoir plus.


1Rapport annuel sur la stratégie de conservation de l’eau à long terme — 2020, service de l’environnement de la municipalité de York, mars 2020

2Étude sur l’utilisation et la conservation de l’eau dans la région métropolitaine de Calgary, conseil de la région métropolitaine de Calgary, octobre 2019

3Stratégie de conservation de l’eau du district régional d’Okanagan-Similkameen. 14 novembre 2017 (en anglais).

https://www.rdos.bc.ca/assets/Uploads/20190508RDOSRegionalConservationStrategyNov14-2017.pdf

5Plan d’infrastructure de 2020 pour Winnipeg, décembre 2019

6Le plus fiable d’après l’audit de performance par umlaut sur les réseaux mobiles au Canada, juin 2020; le plus fiable d’après le nombre total d’abonnés sans-fil.