Skip to main content

Comment la mobilité a aidé MHICA à croître tout en économisant des millions

Dans le cadre d’une discussion avec Rogers, l’équipe des TI de MHI Canada Aerospace donne ses trois principaux conseils pour améliorer la collaboration, réduire les coûts et accroître la productivité. 

Un étage d'usine

Mitsubishi Heavy Industries Canada Aerospace (MHICA) fabrique de l’équipement aérospatial lourd, y compris les ailes et le fuselage central, pour le Global Express de Bombardier.

Depuis sa fondation, en 2006, MHICA est passée à trois établissements et à 700 employés. Elle envisage d’ouvrir d’autres établissements à mesure qu’elle conclura de nouveaux contrats.

Les anciennes technologies nuisaient à la productivité et entraînaient une hausse des coûts.

L’ancien système de MHICA avait atteint la fin de sa vie utile et l’entreprise n’arrivait plus à trouver des pièces pour l’entretenir ou le réparer. Cependant, avant d’acheter un nouveau système, l’entreprise a examiné minutieusement ses problèmes de mobilité.

Pour assurer leur mobilité, les employés conservaient des numéros distincts pour les appareils mobiles et les lignes de téléphone de bureau. Comme de nombreux employés devaient quitter leur bureau pour aller travailler à l’usine, il était possible qu’ils ne prennent pas les messages laissés à leur ligne de téléphone de bureau avant la fin de la journée. S’ils avaient acheminé leurs appels à leur appareil mobile, leur téléphone de bureau devenait un service coûteux de renvoi d’appels.

L’ancien système de MHICA rendait l’expansion difficile. En effet, lorsque l’entreprise embauchait des employés, il fallait parfois compter jusqu’à six semaines pour l’installation du matériel. « Il était difficile pour nous d’acheminer des lignes parce que nous avons des grues dans l’édifice, indique Qayyum Maqbool, administrateur principal, TI. Chaque fois que nous acheminions des lignes, nous devions interrompre le travail de nombreux employés. »

Grandes entreprises d’ici: Mitsubishi Heavy Industries Canada Aerospace

Couper les lignes filaires pour accroître la souplesse des télécommunications

L’équipe de direction de MHICA, qui souhaitait passer le plus possible au sans-fil, a demandé à Rogers de l’aider à réduire sa dépendance à l’égard de l’encombrante ancienne technologie. Avec Rogers UnissonMC, les employés demeurent connectés en tout temps – tant à l’usine qu’au siège social de l’entreprise au Japon.

« Lorsque Rogers nous a offert un système souple, nous avons décidé qu’il était temps de nous départir de nos lignes filaires et d’essayer quelque chose de nouveau, déclare Hernani Martins-Pereira, gestionnaire, Planification des ressources d’entreprise chez MHICA. Rogers Unisson nous permet d’ajouter des employés rapidement – sans investir dans une architecture lourde. »

Des économies immédiates et une productivité accrue

La mise en œuvre d’un système de communications unifiées a permis à MHICA d’obtenir les résultats suivants :

  • Une efficacité accrue, car les employés peuvent travailler n’importe où. Comme le constate M. Martins-Pereira, « faire gagner seulement 15 minutes par jour à chaque employé nous permettra d’économiser des millions de dollars. »
  • Des processus de travail simplifiés et une croissance accélérée des affaires. Dans une usine qui fonctionne 24 heures sur 24, sept jours sur sept, 365 jours par année, il n’y a jamais de moment approprié pour installer des câbles. MHICA estime que le fait de se départir des lignes filaires lui a permis d’enregistrer plus rapidement un taux de croissance de 10 à 15 %.
  • Des économies de 300 $ à 400 $ par ligne grâce au remplacement des téléphones de bureau par des appareils mobiles. MHICA a également évité les coûts de l’embauche de trois employés pour gérer son infrastructure – ce qui représente des économies de 200 000 $ par année.
  • Des taux d’adoption élevés. Les employés aiment le caractère souple et intuitif de la mobilité, qui leur permet d’utiliser leur téléphone comme d’habitude.

Trois étapes menant à une entreprise plus mobile, collaborative et productive

Le succès de MHICA repose sur son approche « La mobilité d’abord ». Voici ses trois principaux conseils pour favoriser l’adoption de la mobilité :

1. Coupez le cordon

MHICA s’attend à ce que ses employés puissent accéder à toutes leurs applications d’affaires sur des appareils mobiles. « Il n’est plus nécessaire d’avoir un téléphone de bureau pour accomplir son travail, affirme M. Martins-Pereira. Les appareils sans fil actuels sont beaucoup plus puissants que de nombreux téléphones de bureau. Ils sont aussi moins coûteux et plus polyvalents. »

MHICA croit également que les appareils mobiles permettent de faire plus facilement des affaires en temps réel, car ils donnent accès aux données les plus récentes.

Un homme parle au téléphone

« Les données en temps réel sont accessibles plus rapidement sur un appareil mobile que sur un téléphone de bureau, parce que pour utiliser celui-ci, on doit se déplacer », déclare M. Martins-Pereira.

2. Obtenez un seul numéro pour tout contrôler

Comme tant d’employés de MHICA partagent leur temps entre l’usine et leur bureau, pour joindre un expert, il faut parfois composer plusieurs numéros.

« Les employés composent maintenant un seul numéro, indique M. Martins-Pereira. Si un employé a un problème sur la chaîne de production et qu’il doit téléphoner à un ingénieur pour faire effectuer un calcul rapide, nous savons que quelqu’un répondra. »

3. Unifiez vos systèmes de télécommunications

Les employés ont différentes préférences en matière de communications. Certains préfèrent un téléphone de bureau tandis que d’autres ne peuvent se passer de leur appareil mobile.

Lorsqu’on unifie tous ses systèmes, on simplifie la routine des employés. « Avec les services unifiés, on résout des problèmes en temps réel, déclare Ian MacDonald, directeur, Bureau des programmes et TI » Quelle que soit la façon dont les gens aiment communiquer. »

Qu’est-ce qui fonctionne pour vous?

Le passage au mobile n’est pas du type « tout ou rien ».

On peut atteindre des résultats lorsqu’on commence par de petits changements. Par exemple, MHICA conserve quelques téléphones de bureau pour les employés qui n’ont pas d’appareil mobile.

« Vous pouvez avoir un volet sans-fil, un volet filaire et un volet IP, affirme M. Maqbool. Il s’agit d’unifier ce que vous avez pour créer un système qui fonctionne pour tous. »