Profil de petite entreprise : VanHack

November 29, 2018 Vickie Reichardt

Une entreprise canadienne met en relation des employeurs et des spécialistes des technologies de haut niveau partout dans le monde

Selon le proverbe, la nécessité est mère de l’invention : Ilya Brotzky n’en doute pas, depuis qu’il a fondé VanHack en 2015. Quelques années plus tôt, alors qu’il travaillait dans les bureaux d’une société minière au Brésil, M. Brotzky a eu l’occasion de rencontrer bon nombre de développeurs et d’ingénieurs en logiciels « qui se débrouillaient très bien avec la technologie, mais qui n’étaient pas aussi doués pour la communication, surtout en anglais ». Après le retour de M. Brotzky à Vancouver, plusieurs d’entre eux lui ont demandé de l’aide pour réaliser leur souhait de s’installer au Canada.

« Je me suis dit : “En voilà, de la demande! Et si j’ouvrais une école d’anglais pour développeurs? Je pourrais les aider à acquérir des compétences générales, à rédiger leur CV et à se préparer pour un entretien d’embauche” », raconte M. Brotzky. Au fur et à mesure que sa liste de spécialistes étrangers impatients d’offrir leurs talents s’allongeait, de plus en plus d’entreprises canadiennes se sont tournées vers M. Brotzky pour qu’il les mette en relation avec les développeurs dont elles avaient besoin. « Je me suis rendu compte que j’avais, c’était une agence de recrutement », dit-il.

Aujourd’hui, VanHack dispose d’une communauté en ligne qui compte pas moins de 180 000 professionnels étrangers dans le domaine de la technologie; qu’ils soient développeurs ou concepteurs, experts en données ou en marketing numérique, tous sont prêts à déménager au Canada ou ailleurs. (L’équipe de M. Brotzky vérifie que tous les candidats suivent les démarches administratives nécessaires et obtiennent le visa requis pour travailler à l’extérieur de leur pays d’origine.) On trouve aussi dans le site une vaste base de données consultable qui permet aux recruteurs et aux employés potentiels de communiquer entre eux. Parmi les clients sur la liste de VanHack figurent des marques connues, comme BlackBerry, lululemon, Booking.com et Shopify.

Étant donné la nature de son travail, M. Brotzky passe beaucoup de temps à l’étranger. « Ça fait deux ans et demi que je vis dans ma valise », dit-il, en citant le Chili, l’Allemagne, le Portugal et le Luxembourg parmi ses domiciles temporaires durant cette période. Tous ces changements d’un pays à l’autre lui ont valu des difficultés pour garder le contact. « Chaque fois que je m’installais dans un nouveau pays, il fallait que j’achète une nouvelle carte SIM, dit-il. J’ai changé mon numéro de téléphone six ou sept fois, à tel point que les gens se sont mis à faire des plaisanteries et à m’envoyer des captures d’écran de mes numéros de téléphone pour me demander : “Lequel utilises-tu en ce moment?” »

Il considère que son abonnement au forfait Partagez toutMC pour affaires de Rogers avec Partout chez vousMC lui a permis de régler tous ces problèmes et de travailler pendant ses déplacements sans soucis quant à sa connexion et à son utilisation de données. « Avec Partout chez vous, je prends mon téléphone avec moi, j’ai toujours le même numéro et, quoi qu’il arrive, j’ai toujours des données, explique M. Brotzky. Je peux me servir de mon téléphone comme je le fais chez moi, tout simplement, et je n’ai pas besoin d’ajouter un forfait d’itinérance spécial, ni de payer des tarifs d’itinérance démesurés. [Mes affaires] sont devenues plus faciles à gérer et j’ai moins de préoccupations pendant mes déplacements. »

Il n’est peut-être pas surprenant d’apprendre que M. Brotzky aimerait voir VanHack prendre de l’expansion dans les années à venir, et que ce globe-trotter a déjà décidé de renforcer la présence de son entreprise dans certaines régions, comme l’Asie, l’Australie et les États-Unis. « Notre objectif, dit-il, est d’être la meilleure agence de recrutement dans le domaine technologique au monde, d’apporter un soutien de premier ordre aux professionnels du domaine technologique qui souhaitent quitter leur pays pour travailler dans un autre, quel qu’il soit. »

Vos affaires vous obligent à vous déplacer? Voici quelques conseils pour rester connecté.

À propos de l'auteur

Vickie Reichardt has been the managing editor of Rogers Connected for Business since 2011, and has profiled numerous small businesses in Canada. She is also a contributing editor at connectedrogers.ca.

Plus de contenu par Vickie Reichardt
Article précédent
Foire aux questions : Mark Infusino, de Herjavec Group, parle de sécurité des TI
Foire aux questions : Mark Infusino, de Herjavec Group, parle de sécurité des TI

Pour mieux comprendre les cybermenaces auxquelles font face les entreprises canadiennes et les solutions qu...

Article suivant
Conversation avec un gestionnaire des TI
Conversation avec un gestionnaire des TI

Trop de responsabilités, trop de chapeaux à porter? Pas de panique, vous n’êtes pas seul.