Skip to main content

Profiter de la demande pour les paiements sans contact

L’entreprise canadienne en démarrage tiptap offre un moyen sûr de traiter les paiements et les dons sur le réseau LTE-M de Rogers.

Faites un don en un clic

La société dépend de moins en moins de l’argent comptant. L’aspect pratique du paiement sans contact et les mesures récemment prises pour réduire la propagation des microbes et des virus en ont accéléré l’utilisation. En effet, Mastercard prévoit que d’ici 2021, 90 % de toutes les transactions seront payées autrement qu’en argent comptant : à l’heure actuelle, 82 % des consommateurs préfèrent les transactions sans contact « plus propres » à la manipulation de billets et de monnaie.

Toutefois, l’abandon de ce mode de paiement a une incidence sur les secteurs qui dépendent de la monnaie. Comme l’a fait remarquer Chris Greenfield, chef de la direction et fondateur de tiptap : « Si personne n’a d’argent comptant, beaucoup d’organismes caritatifs et de collecteurs de fonds ne peuvent donc pas recueillir de l’argent. tiptap permet aux gens de percevoir facilement et sans contact des paiements, des dons et des pourboires. »

L’entreprise ontarienne en démarrage utilise l’Internet des objets (IdO) pour combler instantanément et en toute sécurité l’écart qui existe entre les organismes dans le besoin et les donateurs qui ne se promènent plus avec de l’argent comptant sur eux. « Nous tentons de réduire les obstacles aux dons », affirme Chris. 

Une technologie qui élimine les obstacles 

Ce qui rend la solution de tiptap unique, c’est qu’elle peut fonctionner comme un système de point de vente autonome grâce à la technologie de communication en champ proche. Chaque appareil tiptap est muni d’un récepteur sans-fil qui permet de confirmer et d’accepter instantanément des paiements par carte de crédit, carte de débit ou portefeuille mobile. De plus, les transactions peuvent être sans contact. « Vous n’avez qu’à placer votre carte ou votre téléphone à proximité du balayeur d’ondes, explique Chris. L’information sur la transaction est ensuite envoyée par l’entremise d’un réseau cellulaire sécurisé de Rogers. »  

Connue sous le nom de Long Term Evolution for Machines ou LTE-M (soit l’évolution à long terme pour les machines), cette technologie réseau à faible bande passante est précisément conçue pour les solutions IdO. « C’est une ligne qui nous est réservée, ce qui signifie qu’il faut moins d’une seconde pour envoyer l’information en toute sécurité à notre serveur et obtenir une réponse. »

Contrairement à la plupart des terminaux de point de vente habituels, l’appareil tiptap peut être intégré à des tourniquets et à des abribus ou ajouter aux entrées de parcs ou partout où il pourrait être nécessaire. Il est ainsi possible d’utiliser le service en toute sécurité lorsqu’il n’y a aucune surveillance.

Appuyez pour faire un don

L’ajout de valeur à la technologie

Pour s’assurer que les transactions sont rapides, abordables et sécurisées, tiptap devait trouver un fournisseur de connectivité réseau qui l’aiderait à concrétiser son idée. Après avoir examiné les services de plusieurs fournisseurs et des options de solution, l’entreprise a choisi Rogers et sa décision ne reposait pas uniquement sur la technologie.

« Notre expérience avec Rogers depuis le tout début ressemble davantage à un partenariat qu’à une relation fournisseur-client », raconte Chris. Même si tiptap était une petite entreprise en démarrage, Chris a été rassuré de voir que Rogers partageait sa vision. « Dès nos premières discussions, Rogers voyait le potentiel et la viabilité de l’entreprise pour la communauté et pour ceux qui en ont besoin et non uniquement du point de vue des affaires, explique Chris. Par conséquent, nous avons eu l’impression que Rogers avait un intérêt personnel dans ce que nous faisions. »

Il est habituel de commencer par l’étape de l’accueil pour outiller une équipe afin qu’elle réussisse, mais Rogers travaillait déjà avec tiptap bien avant de prendre une décision au sujet d’un réseau. « L’équipe Technologie de Rogers nous a aidés à choisir entre une carte SIM électronique soudée à notre carte de contrôle ou une carte SIM qui se trouve habituellement dans un téléphone cellulaire ou un appareil mobile. Nous avons examiné ces options du point de vue des coûts et des applications futures, et Rogers nous a aidés à voir les avantages de chacun, mais aussi leurs faiblesses respectives en ce qui a trait aux innovations et aux mises à niveau », se souvient Chris. 

L’équipe de Rogers est allée encore plus loin en s’assurant que la carte SIM choisie fonctionnerait avec son application. « Elle nous a également aidés à collaborer avec le fabricant du processeur et de la puce afin de veiller à ce que la carte SIM et la puce communiquent correctement et qu’elles permettent de gérer les vitesses dont nous avions besoin », explique Chris.  

Maintenant que la décision relative à l’équipement était réglée, la prochaine étape consistait à choisir le réseau approprié. « Ils nous ont aidés à choisir un réseau virtuel privé et à en voir les avantages… en établissant des comparaisons avec d’autres clients du secteur financier. Ces exemples nous ont permis de comprendre pourquoi nous voudrions passer d’un réseau privé à un réseau public », raconte Chris.  

Rogers nous a été d’une aide inestimable lors de la mise en marché de nos produits. En fait, elle nous a permis de les commercialiser plus rapidement. Et maintenant que nous sommes sur le marché, nous continuons d’obtenir le même niveau de soutien et de service. »

L’expansion pour répondre à la demande pour des solutions sans contact

Le succès est facile à voir dans les chiffres : d’ici la fin de 2020, 50 000 appareils tiptap seront utilisés au Canada seulement. En 2021, Chris prévoit qu’il y en aura 150 000. L’entreprise lance également des projets pilotes aux États-Unis cette année. Cette adoption rapide est en partie attribuable à l’important rendement du capital investi. 

« Certains de nos clients profitent d’un rendement du capital investi dix fois supérieur grâce à tiptap et reçoivent quatre fois plus de dons que dans le cadre des collectes de fonds habituelles », affirme Chris. Les montants des dons sont plus élevés que ceux en argent comptant grâce à tiptap, car les gens déposent habituellement une poignée de change dans un pot plutôt que d’y insérer des billets. « Lorsque nous avons mis en place des options à 5 $, à 10 $ et à 20 $, nous pensions que la plupart des utilisateurs choisiraient l’option à 5 $, mais ça n’a pas été le cas, explique Chris. Ces résultats semblent prometteurs pour les organismes qui dépendent des dons. »

L’option tiptap est devenue essentielle pour certaines entreprises, particulièrement en raison de la pandémie de COVID-19 qui a accéléré la demande pour des options de paiement sans contact. Des données récentes indiquent que 62 % des Canadiens utilisent moins d’argent comptant depuis le début de la pandémie et que 42 % évitent de magasiner dans des endroits qui n’acceptent pas les paiements sans contact.

Des organismes caritatifs, des organisateurs d’événements et des services de transport utilisent maintenant tiptap et Chris voit l’entreprise croître à mesure que la demande pour les paiements sans contact explose. 

« Nous aspirons à ce que tous les professeurs de piano, amuseurs de rue, serveurs et barmans possèdent l’appareil pour faciliter le paiement numérique, rapide et facile », affirme Chris.