Skip to main content

Quatre façons de réduire le risque de pannes de réseau

Étant donné que les entreprises dépendent de plus en plus de la technologie, les coûts associés aux pannes de réseau vont en augmentant. Voici comment réduire ce risque.

Une femme qui s'assoit devant l'écran d'un ordinateur utilise une tablette

Étant donné que les entreprises dépendent de plus en plus de la technologie, les coûts associés aux pannes de réseau vont en augmentant. D’après les données recueillies par Gartner, les pannes de réseau coûtent aux organisations en moyenne 5 600 $ US par minute – si l’on fait le calcul, cela représente 336 000 $ l’heure – tandis qu’une étude distincte menée par la société Information Technology Intelligence Consulting (ITIC) indique des coûts encore bien plus élevés pour bon nombre d’entreprises. Dans la dernière revue annuelle de l’ITIC, l’étude 2017 Reliability and Hourly Cost of Downtime Trends (Tendances en matière de fiabilité et de coût horaire des temps d’arrêt – 2017), effectuée auprès de 800 sociétés, a permis de constater que, pour le tiers des entreprises, le coût d’une panne d’une heure peut dépasser 1 million de dollars américains.

« Pour le tiers des entreprises, le coût d’une panne d’une heure peut dépasser 1 million de dollars américains. »

Information Technology Intelligence Consulting

En Amérique du Nord, on estime que les pannes coûtent en tout 700 milliards de dollars américains par année – soit plus que le PIB de certains petits pays – les organisations signalant une moyenne de cinq interruptions des activités et de 27 heures de temps d’arrêt chaque mois.

Aussi renversants que ces chiffres puissent être, ils ne représentent que les pertes de revenus et de productivité, ne projetant qu’une image incomplète du coût total réel d’une panne. En plus de paralyser les activités, les pannes de réseau peuvent également entraîner des atteintes à la réputation, des pénalités pour manque de conformité et d’autres problèmes qui risquent d’augmenter davantage les pertes financières.

Idéalement, il est nécessaire d’arrêter les pannes avant même qu’elles ne se produisent. Voici quatre éléments à prendre en considération susceptibles de réduire le risque d’interruption et de garder votre entreprise connectée.

1. Redondances de réseau

Qu’ils soient attribuables à une défaillance d’équipement, à une panne de courant, à un événement météorologique ou à quelque autre cause, les problèmes de réseau sont une réalité. La clé pour prévenir les interruptions de service en raison de ces problèmes est d’avoir un plan de sauvegarde. La redondance du réseau signifie qu’il existe plusieurs chemins de données entre ses emplacements, donc s’il y en a un qui tombe en panne, un autre peut prendre le relais. En outre, une alimentation électrique de secours, tant sur place qu’aux centres des serveurs, peut accroître davantage le niveau de protection.

2. Internet par fibre

Les organisations qui sont à la recherche d’une connexion rapide et fiable devraient envisager d’opter pour les réseaux de fibre optique de préférence aux options telles que ceux composés de câblage en cuivre. Cette recommandation découle de la vulnérabilité inhérente au câblage lui-même. Étant donné que la fibre optique est plus robuste, elle n’est pas aussi sensible aux fluctuations d’humidité et de température, qui peuvent compromettre la connectivité. Elle résiste également aux interférences causées par les signaux électroniques ou radio. De plus, grâce à des vitesses symétriques atteignant 10 Gb/s et plus, l’Internet par fibre optique peut également diminuer ou éliminer les pertes de productivité – et les coûts qui en résultent – attribuables à la lenteur du réseau.

3. Sécurité

Les pannes ne sont pas toutes accidentelles. Les attaques par déni de service distribué (DDoS) sont responsables de plus d’une panne imprévue sur cinq, ce qui fait de la sécurité des réseaux un autre puissant outil pour réduire le risque de panne. Que vous preniez en charge la sécurité de votre système à l’interne ou la confiiez à des sous-traitants, il est primordial de rester à jour en ce qui concerne les cybermenaces. Pour prévenir les attaques, il est également important de surveiller la sécurité de votre réseau 24 heures sur 24 afin de les repérer rapidement et de les bloquer.

4. Entente de niveau de service

Bien qu’une entente de niveau de service ne soit pas un outil de prévention des pannes, elle en révèle beaucoup sur la fiabilité de votre fournisseur de service. Pour commencer, recherchez un fournisseur qui peut garantir une disponibilité de votre réseau de 99 % ou plus. Si une panne se produit, votre entente peut contribuer à atténuer les pertes parce que votre urgence devient également celle de votre fournisseur. Bien que la plupart des fournisseurs ne garantissent pas un temps de résolution donné dans le cadre d’une entente de niveau de service, cette dernière devrait inclure un échéancier liant juridiquement votre fournisseur relativement à la résolution des problèmes; elle peut même inclure des sanctions financières s’il ne respecte pas les exigences stipulées.

Pour les entreprises, les interruptions des services de réseau ne sont pas seulement fâcheuses, elles peuvent être extrêmement coûteuses. En tenant compte des facteurs mentionnés ci-dessus, vous pouvez réduire non seulement vos chances d’être victime d’une panne, mais aussi les dommages qui peuvent en résulter.