Skip to main content

Trois tendances pour garder les parcs de véhicules en mouvement

Télématique, sécurité des conducteurs et respect de la réglementation : un expert nous explique comment réduire les périodes d’immobilisation pour que vos véhicules poursuivent leur chemin

Camion

Le monde des affaires évolue, y compris la façon dont nous gérons l’expédition, la livraison et les véhicules. L’adoption accélérée de solutions évoluées et le déploiement de la connectivité 5G ouvrent la voie à un nouveau monde de possibilités dans les domaines de la télématique, de la sécurité des conducteurs, de la conformité réglementaire et plus encore. Grâce à ces changements, les avantages d’une gestion optimisée du parc de véhicules ne sont plus seulement à la portée des grandes entreprises. Nous nous sommes entretenus avec Sandeep Kar, chef de la direction de la Stratégie chez Fleet Complete, un important fournisseur mondial en technologies de parcs connectés, pour discuter de ce que l’avenir nous réserve. 

« La première génération de technologies télématiques nous permettait de savoir si un véhicule était au bon endroit au bon moment. Toutefois, une nouvelle tendance émerge sur le marché [...] »

Sandeep Kar, chef de la direction de la Stratégie, Fleet Complete

S’il y a bien une inquiétude qui tourmente les entreprises qui possèdent des parcs de véhicules, c’est l’immobilisation des véhicules. « Imaginez un parc de cinq véhicules : si l’un d’entre eux a un accident, vous venez de perdre 20 % de votre capacité », illustre Sandeep.

Sur une note positive, plusieurs nouvelles tendances en gestion de parcs de véhicules s’attaquent à ce problème, et le monde des affaires se tourne vers la technologie pour préserver la continuité des activités pendant les interruptions imprévues. « Pour assurer que vos véhicules circulent de façon sécuritaire, nous devons explorer les technologies disponibles, et la télématique en est une. Pour bien comprendre l’occasion à saisir, considérez ceci : actuellement, la plus grande vague de production de solutions télématiques provient de petites et de moyennes entreprises, plusieurs possédant moins de 20 véhicules », explique Sandeep.

De la télématique à la sécurité des conducteurs, en passant par le respect de la réglementation, Sandeep nous fait part de ses observations quant à trois tendances de l’industrie et il nous explique comment elles contribuent à garder les parcs en mouvement, et ce, peu importe leur envergure.

Le service en tant que produit

« De récents sondages effectués auprès de dirigeants à la tête d’entreprises figurant au palmarès Fortune 500 révèlent que plusieurs considèrent le concept du “service en tant que produit” comme étant la tendance la plus perturbatrice », expose Sandeep. Ce concept consiste à vendre des services continus avec un produit. Le produit est désormais positionné en tant que gamme complète de solutions au lieu d’un simple article. Dans le cas d’un véhicule de livraison, votre positionnement ne se limite plus seulement à la vente d’une automobile, d’un camion ou d’une fourgonnette. Vous vendez plutôt la possibilité de livrer à temps de la marchandise en excellent état, souvent en offrant des services additionnels qui représentent une valeur ajoutée pour l’acheteur. « La relation entre le fabricant et l’acheteur ne se termine plus à la vente du véhicule. Elle se poursuit plutôt tout au long du cycle de prise en charge du véhicule. »

« Les véhicules commerciaux, autrefois considérés comme des produits, sont maintenant vendus comme des services, et graduellement comme des solutions. »

La transition opérée par la venue du « service en tant que produit » a changé la manière dont les propriétaires de parcs voient leurs véhicules. Cette transformation révèle de nouvelles occasions d’aborder les défis que rencontre actuellement l’industrie. « Les utilisateurs et les opérateurs de véhicules commerciaux considèrent maintenant leurs camions, autobus, fourgonnettes, automobiles, et même leurs caravanes, comme des solutions aux défis que représentent le respect des réglementations, la réduction du coût total de possession, la sécurité et l’optimisation de l’utilisation des véhicules », affirme Sandeep.

Selon Sandeep, cette transformation du modèle d’affaires est alimentée par la multiplication d’appareils électroniques de pointes dans les véhicules. « La télématique constitue l’infrastructure numérique dans un véhicule; c’est ce qui connecte le véhicule et son opérateur au monde extérieur, et vice versa. Ces outils proposent aux propriétaires de parcs de véhicules une plus grande visibilité, de meilleures analyses et une meilleure offre de services et de solutions. »

L’arrivée de nouvelles technologies accélère l’adoption du modèle du « service en tant que produit » et des exemples font déjà leurs preuves sur le marché. « Les applications pour véhicules connectés, créées grâce à la télématique, soutiennent ce changement. Cela permet ensuite un meilleur rendement, une plus grande sécurité et une utilisation optimale des véhicules commerciaux. Ultimement, ces avantages améliorent la mobilité des personnes et des véhicules de transport. »

« Par exemple, poursuit Sandeep, les véhicules commerciaux sont équipés aujourd’hui de solutions qui permettent de respecter la réglementation gouvernementale, de répartir les chargements en fonction de la capacité des véhicules, de renforcer la sécurité routière et de réduire les périodes d’immobilisation en établissant des pronostics et des diagnostics à distance. »

La montée du commerce électronique

Le comportement des consommateurs et certains facteurs externes sont aussi derrière les changements qui touchent l’industrie. Ces éléments modifient les activités commerciales, mais aussi les attentes de clients. Comme l’explique Sandeep, « la montée du commerce électronique donne énormément de pouvoir aux consommateurs et elle bouleverse les chaînes d’approvisionnement et la logistique des industries. Les consommateurs, les expéditeurs et les courtiers exigent un accès aux données de leur chargement et de leur véhicule, y compris tout ce qui touche la sécurité, la conformité de la réglementation, la mobilité du véhicule, etc. »

« Les fabricants d’automobiles offrent maintenant des options intégrées de connectivité, ce qui permet aux utilisateurs de profiter d’emblée du pouvoir de la télématique [...] »

Avec la croissance du commerce électronique, les attentes ont évolué par rapport à la visibilité complète des biens et services. En considérant aussi les modifications continuellement apportées aux réglementations qui touchent les véhicules de transport et la sécurité des conducteurs, l’adoption de la télématique par le marché représente un pas nécessaire vers l’avant. « Les fabricants d’automobiles offrent maintenant des options intégrées de connectivité, ce qui permet aux utilisateurs de profiter d’emblée du pouvoir de la télématique pour optimiser le commerce électronique », note Sandeep. Les possibilités offertes par la télématique devraient se multiplier avec l’arrivée de la connectivité 5G.

« L’adoption des technologies de véhicules connectés a posé les fondations pour une prolifération de solutions mobiles de gestion des ressources, » remarque Sandeep. Pour les véhicules et les opérateurs, les solutions de connectivité amènent les plus hauts niveaux d’utilisation, de disponibilité et de sécurité, tout en réduisant la consommation d’essence, les émissions polluantes et le coût total de possession. « Les consommateurs et les fournisseurs de services, y compris les expéditeurs, les transporteurs et les gestionnaires de parcs de véhicules (dont ceux d’industries connexes), tirent profit de tous ces changements. »

D’une analyse descriptive à une analyse prescriptive

Selon Sandeep, l’évolution des analyses de données permises par la télématique offre un avantage clé aux entreprises qui doivent gérer un parc de véhicules. « L’arrivée et l’adoption de l’analyse des mégadonnées, de l’apprentissage machine et de l’intelligence artificielle, de même que de l’infonuagique, ont engendré d’énormes progrès en matière de renseignements et de connaissances que peuvent utiliser les gestionnaires de parcs de véhicules. »   

Les connaissances acquises grâce à la télématique nous aident à prédire les besoins d’entretien des véhicules et les risques d’immobilisation, de même que le rendement du conducteur ainsi que la disponibilité du parc et des tâches. Tous ces facteurs ont une incidence sur le coût total de possession et sur plusieurs autres paramètres clés qui touchent les revenus et les profits des entreprises qui possèdent des véhicules. Grâce à la 5G, le nombre de données pouvant être analysées augmentera de façon exponentielle. « L’intelligence artificielle et l’apprentissage machine sont utilisées pour obtenir de l’information et des recommandations provenant d’analyses prescriptives », indique Sandeep. « Ces renseignements permettront ensuite d’optimiser le rendement des ressources mobiles. Cette nouvelle réalité touchera l’ensemble de l’industrie des véhicules commerciaux. »

Les technologies de véhicules connectés offrent plus de visibilité et de contrôle que jamais auparavant. « La première génération de technologies télématiques nous permettait de savoir si un véhicule était au bon endroit au bon moment. Toutefois, une nouvelle tendance émerge sur le marché », prédit Sandeep. « Nous n’avons pas seulement besoin de connaître l’emplacement du camion, mais nous voulons savoir comment il est entretenu. Qui le conduit? Le moteur du camion fonctionne-t-il de façon optimale et sécuritaire? Le camion atteint-il son plein potentiel de mobilité? Comment pouvons-nous éviter le plus possible toute période d’immobilisation? »

Grâce à la combinaison de ces renseignements, les entreprises peuvent beaucoup plus facilement gérer leurs opérations en matière de parcs de véhicules et faire évoluer leurs activités, peu importe ce que l’avenir leur réserve.

 

Cliquez ici pour en apprendre davantage au sujet des solutions de Rogers pour les parcs de véhicules.

Cliquez ici pour obtenir de plus amples renseignements sur l’arrivée de la 5G.