Skip to main content

Trois conseils pour améliorer l’engagement et l’efficacité des employés

Vos employés sont vos ressources les plus importantes. Suivez ces trois conseils pour les rendre plus heureux au travail.

Trois personnes travaillent sur leurs ordinateurs portables

En cette époque caractérisée par la « transformation du milieu de travail en réseau social » – où les employés peuvent évaluer leur employeur aussi facilement qu’un hôtel ou un restaurant – il est devenu évident que l’attitude du personnel peut influencer le capital de marque d’une société (les problèmes qu’Uber a connus en sont la preuve). Cependant, près du deux tiers des employés d’entreprises aux É.-U. déclarent s’ennuyer et se sentir peu concernés ou blasés dans leur travail. En fait, certains d’entre eux sont même susceptibles de saboter les plans, les projets ainsi que le travail des autres. On pourrait donc conclure qu’il y a encore trop d’entreprises qui n’accordent pas assez d’importance à cet aspect de la révolution Internet.

Les employés veulent être davantage responsabilisés.

Les gens de la génération Y, qui représentent aujourd’hui plus de 15 % de la population active mondiale et en constitueront 75 % d’ici 2025, aimeraient que leur employeur leur offre une expérience de travail plus enrichissante et qui les responsabilise davantage. Et des organisations telles que Airbnb, Tesla, GE, DuPont et Nando’s sont à leur écoute. Elles reconnaissent que ça prend plus que des espaces pour faire des siestes et des avantages indirects liés à la technologie pour que leurs actifs les plus importants demeurent engagés et efficaces, et qu’elles doivent investir dans leurs employés pour que ceux-ci ne se voient pas seulement comme des travailleurs, mais comme des partenaires et des décideurs qui participent à l’édification de l’entreprise.

Gérer l’attitude des employés est avantageux pour une entreprise.

Tout comme il coûte moins cher de conserver et accroître une clientèle existante que d’en acquérir et en développer une nouvelle, il est beaucoup plus onéreux de recruter et remplacer du personnel que de perfectionner les compétences et aptitudes des employés se trouvant déjà dans l’entreprise.

Pour obtenir de meilleurs résultats commerciaux, évaluez dans quelle mesure l’attitude de vos employés influe sur la présence de votre marque sur le marché. Une des façons de procéder est d’utiliser des plateformes d’analyse des réseaux sociaux comme Brandwatch, qui vous permettent de connaître les opinions des gens à propos de votre marque, de vos produits et de vos campagnes. Ces outils peuvent même cibler certaines conversations afin de cerner des facteurs précis pouvant nuire à votre marque. Et voici une autre option plus économique, axée elle aussi sur la technologie : apprenez ce que vos employés pensent à l’aide de sondages anonymes diffusés par l’entremise de logiciels en nuage tels que Surveymonkey. Si le degré de satisfaction de vos employés est inférieur à ce que vous désirez, prenez connaissance des conseils suivants pour engager et responsabiliser vos employés et enrichir leur expérience au travail :

1. Faites participer vos employés au processus de prise de décision.

Considérez John Lewis Partnership, une entreprise qui regroupe deux des plus grandes marques de détaillant en Grande-Bretagne. Chacun de ses quelque 87 000 employés est considéré comme un partenaire dans l’entreprise, et chacun a le droit de prendre des décisions qui pourrait avoir un effet durable sur les bénéfices de la société. En fait, cette entreprise accorde une telle importance à la participation depuis la base et à la prise de décision partagée qu’elle emploie à temps plein 50 « coachs spécialisés en démocratie », qui se consacrent uniquement à approfondir le niveau d’engagement et de participation de son personnel. Parallèlement, Airbnb fournit à ses employés l’accès à l’appli Life Dojo, qui leur montre comment se concentrer sur ce qu’ils considèrent important tant dans leur vie personnelle que professionnelle. Le résultat : 90 % des employés d’Airnb recommandent leur organisation en tant qu’excellent lieu de travail.

Il importe de garder à l’esprit que vous n’avez pas besoin de transformer complètement votre entreprise pour responsabiliser vos employés. Adoptez simplement une approche axée sur les employés qui prend en considération les facteurs de mécontentement de votre équipe, qui lui permet de contrôler davantage son travail et ses résultats, et qui met de l’avant la transparence plutôt que d’employer un processus de prise de décision secret et hiérarchisé.

2. Équipez vos employés des bons outils pour qu’ils puissent accomplir leur travail de manière plus efficace.

Notre productivité dépend de notre capacité à demeurer connecté tout en étant en mouvement. D’après des données recueillies au cours des deux dernières décennies, le temps consacré par les gestionnaires et les employés à des activités en commun a augmenté en flèche, soit de 50 %. Pour vous assurer que vos équipes collaborent efficacement, équipez-les des bons outils pour les aider à demeurer connectées. Un grand nombre d’applis et de logiciels en nuage abordables, incluant Microsoft 365 et G Suite, sont offerts afin de répondre aux besoins de chaque équipe en matière de communication et de gestion de projets.

Pendant que vous y êtes, assurez-vous que vos équipes disposent d’un point d’accès Wi-Fi fiable et performant afin de toujours être connectées. L’Internet par fibre optique est idéal pour un grand nombre d’organisations, parce qu’il fournit la vitesse et la bande passante requises pour la connexion simultanée de plusieurs appareils au réseau, sans diminution du rendement et avec un temps d’attente moindre que les autres options Internet.

3. Offrez des possibilités de croissance.

Dans un récent sondage réalisé auprès d’environ 1 500 travailleurs américains qui suivaient des cours en ligne, près de 67 % d’entre eux ont déclaré qu’ils appliqueraient leurs nouvelles connaissances et compétences dans leurs fonctions actuelles, mais seulement 5 % ont reçu une aide financière de leur employeur; 8 % ont obtenu des congés pour études et 4 % ont vu leurs cours être pris en compte dans leurs évaluations de rendement. Pourtant, étant donné la multitude de cours en ligne ouverts à tous qui sont offerts, incluant ceux intégrés à des plateformes telles que Coursera et EdX – sans oublier les programmes d’accréditation offerts par des organisations comme l’Association canadienne de marketing, l’Ordre des comptables professionnels agréés et les écoles de gestion professionnelles entre autres – les employeurs n’ont réellement pas de raison valable d’ignorer les programmes de tiers permettant de favoriser la croissance de leur personnel. Les employeurs pourraient même aller un peu plus loin et créer des modules d’apprentissage réels ou virtuels, en s’inspirant des 10 exemples illustrés ici.