Skip to main content

Les applications de collaboration à distance représentent la nouvelle norme

Les récentes mesures de confinement ont entraîné une hausse spectaculaire de l’adoption de Microsoft 365 et de G Suite by Google Cloud. Voici pourquoi ces outils continueront à faire partie intégrante du monde des affaires après la réouverture des lieux de travail.

Homme, regarder, ordinateur portable

Le principal défi consiste à maintenir le même niveau de productivité et de collaboration que lorsque tout le monde était au bureau. Pour y parvenir, de nombreuses entreprises s’appuient encore plus sur les fonctions de collaboration de Microsoft 365 ou de G Suite by Google Cloud.

Au départ, cette dépendance accrue pouvait sembler être une solution temporaire pour leurs employés à distance, mais on peut dire sans risque de se tromper que la plupart de ces entreprises ont découvert la valeur que ces outils apportent à la main-d’œuvre, que leurs employés soient confinés ou non.

Alors que le monde des affaires se prépare à une réouverture progressive des lieux de travail, des équipes de partout reviendront au travail – ou continueront peut-être à travailler à partir de leur domicile – avec une maîtrise des processus de travail mobile et reconnaîtront ces nouvelles compétences comme un avantage concurrentiel. Voici trois raisons qui expliquent cela :

Rehausser le moral des employés

Les suites de productivité en nuage, comme Microsoft 365 ou G Suite donnent non seulement aux équipes la possibilité de stocker du contenu, d’y accéder et de collaborer à des documents en toute sécurité, mais elles modifient également la culture du travail à distance.

Les pratiques de travail à domicile sont devenues une norme, et l’idée que nous devons être au bureau pour être productifs est remise en question. Que les équipes travaillent à domicile, sur la route ou ailleurs, les outils de collaboration créent de nouvelles habitudes de travail qui renforcent la confiance entre les dirigeants et les équipes, ce qui améliore le moral et la satisfaction des employés.

Faire communiquer entre eux les outils de communication

Au fil du temps, de nombreuses entreprises ont adopté diverses solutions de communication de tiers, ou même mis au point leurs propres outils, chacun d’entre eux ayant tendance à servir un objectif unique sans grand rapport avec le reste de l’infrastructure de communication. Par exemple, imaginez une entreprise qui utilise une solution pour les appels vocaux, une autre pour les appels vidéo et une autre encore pour le partage de fichiers. Dans ce cas, pour utiliser le partage d’écran durant un appel vocal, il faut mettre fin à l’appel vocal et lancer un appel vidéo. Le résultat est une expérience de communication fracturée au lieu d’une expérience transparente.

G Suite, en revanche, est spécialement conçue pour fonctionner de manière transparente en tant que suite d’outils hébergés dans le nuage de Google, rendant les fichiers et documents importants accessibles à tous les membres de l’équipe. Les employés peuvent se connecter à la vidéoconférence de calibre d’entreprise grâce à Google Meet et collaborer à pratiquement tous les types de fichiers en utilisant les applications Docs, Sheets, Slides et Calendrier de Google, le tout en un seul endroit.

De même, Microsoft Teams, une plateforme qui héberge les fonctions de communication dans Microsoft 365, permet des réunions, des discussions et le partage de fichiers avec la possibilité de passer d’un outil à l’autre sans problème. De plus, les entreprises qui utilisent déjà Microsoft 365 peuvent facilement intégrer les appels vocaux dans Teams grâce à Microsoft 365 Business Voice, un système complet de téléphonie en nuage qui offre une longue liste de fonctions d’appel et de capacités administratives. Cette intégration de nombreuses applications dans une seule et même plateforme élimine la contrainte de jongler avec de multiples outils et permet aux employés de concentrer leur énergie sur le travail à accomplir.

En faire plus, peu importe l’endroit

Le passage au travail à domicile a non seulement permis aux équipes de se connecter et de collaborer de manière inédite avec les nouvelles technologies, mais il a également prouvé que le travail à distance peut réduire le CTP (coût total de propriété) en diminuant le besoin d’infrastructures physiques et de ressources liées à leur entretien.

En déplaçant leurs opérations vers le nuage, et loin des serveurs situés dans les bureaux, les entreprises peuvent libérer le temps et les ressources nécessaires à leur gestion. Que vous utilisiez Microsoft 365 ou G Suite, l’hébergement en nuage garantit également la sécurité sans qu’il soit nécessaire d’exécuter régulièrement des correctifs ou des mises à jour. En fin de compte, cela permet aux professionnels des TI de se concentrer davantage sur les missions essentielles de leur entreprise.

Les entreprises qui ont appris à utiliser des applications de productivité en nuage pour travailler ensemble de manière transparente depuis n’importe où tout en réduisant la pression sur les ressources informatiques sont déjà sur une bonne lancée. Alors que les lieux de travail commencent à rouvrir, les nouvelles habitudes, attitudes, compétences et économies que Microsoft 365 et G Suite ont introduites constitueront un avantage certain dans le monde des affaires post-pandémique.

Pour en savoir plus sur Microsoft 365 ou G Suite, communiquez avec un spécialiste Affaires de Rogers